Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Figure intranquille...
La Figure intranquille...
Menu
Ce que la Figure du volontaire doit à Pierre Mendès France

Ce que la Figure du volontaire doit à Pierre Mendès France

Démocrate concerné mais jamais impliqué, il inventait un animal politique inédit, inclassable car toujours changeant, suivant en cela un ordre du jour paradoxalement connu de lui seul et surtout intraçable. Certes, en commun avec l’aventurier et la militante, il avouait une frustration précoce et profondément enfouie qui le stimulait mais lui seul, il semblait avoir réussi à faire quelque chose d’étrangement intéressant et inédit de la morsure vivifiante qu’il avait endurée. Cet inédit, sa façon d’approcher à bout touchant le rivage sans jamais vouloir s’y installer, ni même y séjourner, faisait de lui un acteur politique infiniment désirable et convoité car arbitre d’un grand jeu dont il n’était jamais volontairement partie prenante.

"...Le propre de la démocratie est d'être volontaire...Pas plus qu'elle ne peut être acquise, elle ne peut être parfaite. Il n'existe pas de démocratie atteinte et accomplie une fois pour toutes. Elle est ce vers quoi on tend, ce qui demeure à l'horizon..."  (Pierre Mendès France, La République moderne Gallimard-Idées, 1966 p. 294 et 297)