Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Figure intranquille...
La Figure intranquille...
Menu
Le sentiment d'appartenance n'efface pas la pensée vraie, ce risque solitaire du marin, du poète ou du pilote

Le sentiment d'appartenance n'efface pas la pensée vraie, ce risque solitaire du marin, du poète ou du pilote

Le sentiment ou la nécessité, consciente ou pas, d'appartenance à un groupe n'efface pas la pensée vraie qui consiste en un risque solitaire toujours exposé à exploser en plein vol.

C'est celle d'un Lawrence d'Arabie ou d'un Corto Maltaise qui renvoient d'un coup de pied méprisant les idéologies glaireuses au fin fond des caniveaux d'où elles n'auraient jamais dû sortir.