Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Vérité est toujours la grande perdante des guerres, puisque c'est celle du vainqueur qui s'impose. Pour autant, le romancier, le photographe ou le journaliste doivent-ils s'empêcher de tout montrer et tout décrire par peur que l'horreur des génocides et crimes de guerre ne soient une invitation à les réitérer ? 

Nous ne le pensons pas. Avec la disparition des témoins oculaires, ils n'ont pas le choix, l'esthétique devant irrésistiblement passer après l'éthique quand elle ne sait pas la renforcer.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :