Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Si, comme l'écrivait à peu près ainsi un homme de bien, les peuples qui n’ont pas de mémoire sont condamnés à revivre leurs erreurs, il nous faut bien admettre que les états-nations amnésiques et aux géographies exiguës ...

 ...ne connaîtront plus dorénavant que des trêves.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :