Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Apprendre à aimer ce qui va mourir...

...vos mémoires anglo-indiennes ne cessent d’être hantées par votre grande Révolte...qui, j’en suis convaincu, vous aura aussi appris à aimer ce qui mourra sans doute un jour. Votre Inde a toujours été plurielle, morcelée en petits royaumes, se faisant des guerres incessantes; La révolte des cipayes de 1857, que vous appelez pudiquement « the mutiny », est certes restée confinée à l’inde du nord et à une petite partie de la population, de sorte qu’il sera difficile de parler d’un véritable soulèvement populaire, mais son souvenir persiste jusque dans vos textes littéraires les plus classiques...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :