Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mon livre traite de l’engagement d’hommes et de femmes pendant une guerre civile, il insiste sur l’émergence de nouveaux courages plus attachés à gagner les cœurs que les batailles.

Découvrir la figure du volontaire à travers un essai d’analyse comportementale en situation de haute intensité c’est reconnaitre la supériorité stratégique de la quête de sens individuelle sur les anciennes doxas flattant tour à tour aventuriers et militants ; C’est aussi rappeler au lecteur intéressé par la complexité géopolitique d’un moment donné que le concept de victoire peut changer de camp. Il est désormais dans celui du héros quotidien, attentif et intranquille mais agile pourtant, qui a choisi de communiquer sur ses valeurs plutôt que d’appliquer avec brutalité et passion des certitudes dépassées qui ne peuvent mener qu’à un échec ontologique prédictible.

Hugo, Rosa et Ethan sont les antagonistes de l’histoire ; par transformations et décantations silencieuses, ils tracent à leur insu une subtile frontière ontologique entre soumissions et lucidité. La lutte à mort dans laquelle ils sont engagés et où s'opposent tour à tour pulsions aventurières, pouvoir militant et quête de sens oblige le narrateur à convoquer successivement Freud, Adler et Frankl pour les cerner au plus près, sans en exclure aucun. C’est dire déjà la lutte inégale entre le nomade agile et le sédentaire sidéré : « Ce n’est jamais d’agir qui déshonore, c’est de subir » affirmait W. Rathenau.

Tous se cognent au réel, mettent leur peau sur la table et donnent de la chair à des situations vues ou vécues. Et c’est l’observation curieuse, sociale et politique de la lutte inégale annoncée qui permettra au lecteur de remarquer le volontaire, ce héros ordinaire enfin désenclavé et dégagé du sempiternel couple aventurier-militant. Délaissant passions et pouvoir cette troisième figure réussit elle aussi, mais mieux encore, à faire quelque chose de ce qu’on lui a fait ; seule sa volonté de n’être jamais en second par rapport à elle-même fait d’elle un individu moderne et intranquille qui se joue du concept dépassé de victoire au profit de sa quête de sens.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :