Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Et le nomade, volontaire pour un destin toujours à venir, doit aller de trahisons en trahisons; il trahit et largue successivement l'aventurier, la militante, d'autres encore, bourgeois ventrus, bouffis et sédentaires, leurs causes, leurs croyances, leurs villes, leurs terres, qu'il regarde chaque fois comme des ruines fossilisées, pour aller chercher ailleurs une autre inadéquation politique à corriger. Oh non, il n'a pas hérité des vertus de l'attachement !

Mais il est des circonstances où trahir c'est, selon qui ou quoi, faire preuve de courage, et se préparer à endurer la solitude. Tout est affaire d'équilibres,  de perspectives et de moment. Pour certains Napoléon était un libérateur et pour d'autres un envahisseur sanguinaire. Ambivalence de la géopolitique où même le milieu oscille entre ses extrêmes.

Tag(s) : #culture
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :