Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'écris pour mes tiroirs, ils sont multiples et vastes, pourtant je sais chaque-fois-déjà qu'ils sont pleins des soldats de plomb et des noyaux desséchés des abricots de mon enfance, alors c'est ici que j'écris, comme ça revient, mais pas pour passer le temps. Je ne suis pas écrivain, seulement très occupé à écrire, dans le silence des organes.

Car le corps malgré ses contraintes a la mémoire longue, exemplaire, souvent tragique, du genre qui laisse pantelant, intranquille et écœuré au souvenir de tous les veto, mensonges et désengagements successifs, des démissions, petites lâchetés intéressées, dérobades, et reculades collectives ou individuelles, politiques ou humaines; d'ailleurs ce sont chaque fois les mêmes pauvres en vie qui officient, simplement ils changent de sphères selon les vents. A rebours, pour ma part, je ne lâcherai pas la main de l'enfant que j'ai été, c'est une manière de loyauté...à la mesure de mes tiroirs.

 

Tag(s) : #litterature, #culture, #history

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :